14 julio 2013

Plaza Oceanógrafo Físico en IFREMER




Chercheur physicien « océan à très haute-résolution » (H/F)
Référence : W13- 13 - 117
Date de diffusion : 27/06/2013
Date limite de réception des candidatures : 15 septembre 2013
Région : Centre de Bretagne - Brest. Département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes. Laboratoire de Physique des Océans
Type de contrat : Poste vacant
Date de prise de fonction : dès que possible
Conditions de travail :
- Temps complet
- Embarquements


Fonction :
Le projet « Océan à Très Haute Résolution » a pour objectif de quantifier l'impact des fines échelles océaniques (~5km) sur les plus grandes échelles (~1000km). Cette thématique, qui a émergé ces dernières années au niveau international, constitue une des priorités du plan stratégique de l'Ifremer et est au coeur de l'axe 1 du Labex Mer. Elle se situe également dans le contexte des nouvelles missions altimétriques internationales (type SWOT).
Pour le profil de poste présent, nous recherchons un océanographe physicien avec de fortes compétences en dynamique des fluides géophysiques, capable de faire émerger une synergie entre d'une part, la modélisation numérique de très haute résolution et d'autre part, les données in-situ (campagnes océanographiques ou de type ARGO) et satellites de haute résolution. La personne recrutée développera ses recherches au sein du Laboratoire de Physique des Océans (UMR CNRS/Ifremer/IRD/UBO).
L'approche sera basée sur une combinaison innovante de simulations numériques à très haute résolution, utilisant des supercalculateurs du projet PRACE (Europe) ou tels que la machine K du projet RIKEN (Japon), et de l’analyse de données in-situ (campagnes océanographiques ou type ARGO) et de données spatiales de haute résolution , en utilisant des modèles conceptuels développés à partir des simulations numériques.

Les objectifs scientifiques sont de mieux simuler, comprendre et estimer à partir des données, la dynamique à ces fines échelles dans les 500 premiers mètres de l’océan ainsi que l’impact de cette dynamique sur la circulation océanique à plus grande échelle et sur les interactions physique-biologie.

Más información.